Actualité

Accueil » Actualités » Modification de l’ICA et nouvelle ASDA

Modification de l’ICA et nouvelle ASDA

mis en ligne le 21 septembre 2018 - Franche-Comté

L’objectif de l’information sur la chaîne alimentaire (ICA) est d’anticiper et d’adapter les mesures de contrôles à l’abattoir. Cette information est transmise à chaque nouveau détenteur du bovin. Les « ASDA de naissance » seront désormais éditée d’après ce nouveau modèle. Il sera également utilisé pour toute impression future d’ASDA : changement de détenteur, duplicata ...

Nous rappelons que l’éleveur qui cède un animal doit préciser s’il y a – ou non – un risque sanitaire à déclarer nécessitant la transmission d’informations sur la chaîne alimentaire. Si ce risque existe, il est détaillé au recto de la carte verte du bovin (appelée aussi ASDA : attestation sanitaire par délivrance anticipée).

Il faut toujours penser à rayer la mention inutile au recto et signer l’ASDA ; même si, dans plus de 99 % des cas, l’animal ne présente aucun risque sanitaire à déclarer en sortie d’élevage (voir la partie à remplir dans le visuel).

Nouveauté :

La liste des dangers potentiels à signaler a été modifiée en juillet, sur deux points :

  • l’ajout d’une déclaration par le détenteur concernant un risque non listé. Il est à préciser au bout de la phrase : ce bovin présente un risque avéré nécessitant des mesures de gestion. Cette déclaration concerne par exemple une aiguille cassée ou un corps étranger … Comme vous pouvez l’imaginer, l’information est de première utilité pour l’aval de la filière au niveau des métiers de l’alimentation.
  • la déclaration des cas de botulisme clinique ou de listériose clinique est supprimée.

Les dangers sanitaires à transmettre dans le cadre de l’ICA sont précisées dans le document d’illustration.

En conséquence, la liste des dangers qu’il faut transmettre aux opérateurs suivants dans la chaîne alimentaire a été modifiée au verso du modèle d’ASDA.

De plus, le fait qu’un bovin sous délai d'attente ne doit pas être expédié à l’abattoir apparaît plus clairement au recto de l’ASDA et a engendré une modification de la présentation des qualifications réglementaires de l’élevage (voir recto de l’ASDA ci-dessus).

   

Les « ASDA de naissance » seront désormais éditée d’après ce nouveau modèle. Il sera également utilisé pour toute impression future d’ASDA : changement de détenteur, duplicata ...

Il faut le savoir :

Pour tout bovin possédant une carte verte (ASDA) avec l’ancienne formule ET la nécessité de notifier le nouveau risque, il faut joindre le document d’accompagnement. Il est facilement téléchargeable.